Tout sur les prises électriques dédiées aux caravanes

Posséder une caravane c’est bien mais le souci c’est quand il faut s’occuper de son raccord électrique avec la voiture tractrice. En effet, on se retrouve aujourd’hui avec toujours plus d’équipements électroniques et d’accessoires en tous genres si bien que les choses se compliquent à moins d’être éclairé un minimum là-dessus. Voici justement tout ce qu’il faut aujourd’hui savoir sur les prises électriques dédiées aux caravanes :


Comment sont raccordés les faisceaux d’attelage à la voiture ?

 

Comment sont raccordés les faisceaux d’attelage à la voiture ?

Comment sont raccordés les faisceaux d’attelage à la voiture ?

Pour brancher la prise d’une remorque à sa voiture tractrice, il existe deux manières à choisir en fonction des technologies embarquées. En effet, si le véhicule est moderne et dispose d’un réseau CAN bus accessible, c’est en l’utilisant que les faisceaux d’attelage seront raccordés à la voiture. Sinon, on peut opter pour la vieille méthode qui est tout aussi efficace : récupérer un signal 12 volts sur les feux arrière de la voiture en utilisant des connecteurs types origine.

Que signifie le terme boîtier CAN bus ?

La technique CAN Bus ou Controller Area Network ou encore CAN Bus de données est tout simplement un moyen de transmission de données que l’on retrouve dans bien des domaines aujourd’hui, dont celui de l’automobile. Il s’agit plus précisément d’un moyen de communication série que l’on a conçu pour les véhicules automobiles ayant désormais tendance à intégrer de plus en plus de commandes électroniques. En effet, cette technique distribue les données du réseau électronique dans les voitures actuelles. Il se charge ainsi de connecter les blocs électroniques entre eux tout en permettant des échanges de données, des transmissions de signaux, le tout dans le but d’activer toutes les fonctions. Le nombre de blocs de commandes électroniques diffère selon le type de véhicule mais cela tourne en général autour de 70. Ils s’échangent les informations entre eux et permet alors la mise en marche de nombreuses fonctions. Avec un câblage simple, compte tenu le nombre de fils, les connections et boitiers de fusibles qu’il faut pour que les fonctions soient en marche, cela relève de l’impossible. Avec la technique CAN Bus de données, les processus de production sont rapides et les erreurs sont évitées, ou du moins plus faciles à solutionner. Il s’agit donc de la solution électronique idéale pour les voitures tractrices de caravane.

Quelles sont les autres protections électroniques mises en œuvre dans une voiture ?

Une voiture nécessite toujours des protections électroniques surtout si elle se charge de tracter une remorque. On retrouve entre autres la protection volt métrique ; à l’aide d’un relais, elle sert à la surveillance de la tension de la batterie. Au-delà d’une certaine valeur, l’alimentation « +permanent » pour la remorque peut devenir dangereuse mais heureusement que le relais de protection volt métrique l’interrompt à temps. Lorsque la tension de la batterie augmente, l’alimentation « +permanent » est de nouveau remis en circuit.


Est-il possible d’envisager une alimentation électrique d’appareils énergivores dans la caravane ?

 

Est-il possible d’envisager une alimentation électrique d’appareils énergivores dans la caravane ?

Est-il possible d’envisager une alimentation électrique d’appareils énergivores dans la caravane ?

Dans le cas d’une remorque de type caravane, on est souvent tenté d’utiliser des appareils en tous genres histoire de recréer son confort. Cependant, un appareil consomme de l’énergie et au-delà d’un certain nombre ou dans le cas d’un modèle énergivore, l’alimentation électrique risque de ne pas suffire. Dans ce cas, il est nécessaire d’opter pour un câble spécifique de chargement. Il faut toutefois s’assurer que la remorque ait une batterie séparée et indépendante qu’il est important de recharger à intervalles réguliers. Ce câble de chargement est connecté à l’aide d’une prise femelle à 13 pôles dotée d’un contact correspondant (N° 10 selon DIN/ISO 11446) pour la batterie de la caravane. D’ailleurs, cette dernière est reliée au câble de chargement via un relais sélectionneur dès lors que le contact est mis et que le moteur tourne.

Une alimentation « + permanent » est-il possible ?

On entend par alimentation « +permanent » une tension permanente de 12 volts. On sollicite uniquement le contact N°9 pour les prises femelles à 13 pôles de remorque d’après la norme DIN/ISO dans le but de reprendre l’alimentation permanent en courant directement de la borne 30 de la batterie. Un raccordement à la masse correspondant est installé au préalable à la connexion N°13 dans la prise femelle de la caravane. On utilise alors une alimentation « +permanent » de l’accouplement enfichable de la remorque dans un attelage où la caravane dispose d’appareils énergivores comme le réfrigérateur ou dans le cas d’un éclairage intérieur qui doit être mis en service.

Quels peuvent être les risques et les conséquences ?

Une installation de faisceau standard posé en parallèle sur le faisceau électrique de la voiture sans contrôle de la consommation vers la remorque peut faire en sorte que l’ordinateur de bord soit perturbé. On doit alors avoir recours aux kits spécifiques à choisir selon le type de voiture et qui doivent convenir aux modèles multiplexés. Ils servent à prévenir les risques de court-circuit, surtout que la longueur de câble est à mesure exacte. Aussi, la division des kits de câbles s’il s’agit d’un kit électrique spécifique est faite de façon ultra précise, ce qui permet de poser des câbles de manière optimale.


Quel est l’avantage du système ?

L’avantage du système est en premier lieu le fait que les prises d’adaptateur sont ajustées avec une précision exceptionnelle. Les risques d’erreurs de raccordement ou les éventuelles sources d’erreurs sont évités. Aussi, au montage, on est plus rapide ce qui permet d’économiser du temps. Ce raccordement électrique est plus sûr et plus fiable. Enfin, il faut savoir que les composants possèdent une précision d’ajustage et de fonctionnement, à savoir sur les prises, les douilles de traversée, l’électronique, etc. Les composants d’un kit électrique spécifique à un véhicule donné ont été conçus pour répondre à ses besoins techniques spécifiques et à ceux de l’attelage de remorque qui correspond. C’est pour cette raison qu’aucune erreur n’est aperçue sur ce type de montage, d’autant plus que les pièces nécessaires sont livrées avec le système. On y retrouve aussi l’instruction de montage dans lequel on peut lire des explications détaillées pour chaque type de voiture. Des illustrations aident à la compréhension de la notice de montage, ce qui fait qu’aucune erreur n’est permise.

Peut-on poser des câblages de section plus épaisse sur un faisceau d’attelage ?

Les feux LED ne consomment qu’une très faible intensité de courant, ce qui pose parfois problème. En effet, lorsqu’aucun réseau électrique de la caravane n’est connecté pendant un laps de temps assez long, les boîtiers de servitude des faisceaux d’attelages se mettent en veille ; il faut en effet préserver la charge de la batterie de la voiture. Si on connecte un réseau LED derrière l’un de ces boîtiers, le mode veille n’est pas désactivé pour autant et le réseau ne fonctionne donc pas. Récemment, la technologie des boîtiers ont connu une évolution. Désormais, on retrouve des produits dédiés aux réseaux LED sur le commerce. Par contre, les faisceaux simples qui ne sont pas doté de la technique Can Bus sont compatibles avec les ampoules LED car ils sont directement branchés sur les feux arrière de la voiture. Si on veut utiliser un réfrigérateur dans sa caravane, il faut utiliser un faisceau 13 broches car les sections de câbles de l’alimentation permanent sont plus adaptés à cet effet, tout en étant protégés par fusibles.

Les adaptateurs : un 7/13 ou 13/7 peuvent-ils vraiment assurer le fonctionnement correct de tous les feux et éclairages de la caravane ?

Avec une prise 13 broches, tout est possible. On peut faire fonctionner les feux de recul de la caravane tout en disposant de deux alimentations en 12 volts c’est-à-dire « +permanent » et ligne de charge. Quant à la prise 7 broches, elle permet uniquement de faire fonctionner les éclairages basiques de la caravane, sans les feux de recul évidemment. Si on utilise un adaptateur 7/13 ou 13/7, la connexion aux signaux fonctionnant avec une prise 7 broches devra être réduite. Désormais, il est obligatoire que les remorques homologuées soient équipées de feux de recul. Il faut ainsi un connecteur 13 broches même si l’obligation n’est pas rétroactive. Une caravane de modèle ancien n’est en effet pas obligée de posséder un feu de recul. Dans tous les cas, le câblage d’une prise 7 broches de la voiture est normalisé et ne doit pas être modifié.

Quelles sont les entretiens à effectuer ?

Entretenir sa prise électrique est essentiel pour son bon fonctionnement et pour des questions de sécurité. Pour ce faire, il faut effectuer une vérification de l’évacuation correcte de l’eau qu’elle peut contenir. Il faut ensuite y vaporiser du spray d’entretien des contacts électriques. On doit également brancher une remorque dont on s’assure au préalable qu’elle soit en bon état pour vérifier que tous les contacts fonctionnent et que l’ensemble des fonctions soient en marche. Il existe également des boîtiers Can Bus capable de contrôler les fonctions électriques d’attelages.

Conclusion

Les prises électriques importent énormément lorsqu’il s’agit d’attelage, quel que soit le type de remorque mais surtout en termes de caravane. En effet, le confort des occupants sont en jeux mais aussi leur sécurité ainsi que celle des usagers de la route, tout en s’assurant du bon fonctionnement, du système d’attelage.

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire