Tout sur l’entretien d’une remorque

Une remorque est utile pour transporter efficacement d’autres véhicules (bateau, vélo, etc.), des marchandises ou tout autre objet lourd que l’on souhaite déplacer par voie routière. Il s’agit d’un véhicule sans moteur que l’on attelle à un autre qui en est pourvu pour qu’il puisse le tracter. Ce genre de dispositif est délicat dans la mesure où il peut compromettre la sécurité des usagers de la route et de celui qui le conduit d’où la nécessite d’un entretien rigoureux et régulier. Pour ce faire, il faut un minimum de matériel à savoir les cales pour lever les roues, des clés pour le démontage, une bombe de dispersant d’eau, et un excellent tube de graisse universel. Il n’est pas difficile d’entretenir sa remorque ; il suffit de suivre les quelques conseils qui suivent et le tour est joué !

 


Au niveau du châssis

Au niveau du châssis

Au niveau du châssis

Un bon entretien régulier est nécessaire au niveau du squelette du véhicule et cela se fait sur plusieurs parties. Il y a d’abord la tête d’attelage qui est l’endroit où la remorque se joint au véhicule qui la tracte. Il s’agit donc d’une partie clé du dispositif puisqu’elle assure la sécurité en évitant que les deux parties ne se séparent. La tête d’attelage doit toujours être bien graissée comme il faut (ni trop peu ni beaucoup trop). Il faut aussi éviter autant que possible que cette partie soit atteinte par le sable ou la poussière. Avec le graissage de la tête d’attelage, on en profite également pour graisser les autres points de graissage indiqués par le constructeur à l’aide d’une pompe à graisse. S’il y a aussi une autre partie du châssis qu’il faut maintenir bien grasse, c’est la vis de la roue jockey. Il s’agit de cette vis interminable qui fait en sorte que l’on monte et descende la roue. Pour ce faire, il suffit de dévisser cette dernière à fond en vue de la séparer en deux. Enfin, les boulons de la remorque (tous sans exception) doivent aussi être graissés. Il faut d’abord les dévisser avant de les tremper dans un pot de graisse pour ensuite les remonter et cela devrait suffire.

 

Au niveau des roues

Les roues sont des pièces de sécurité si bien qu’il faut s’assurer à chaque fois qu’elles fonctionnent bien. On commence leur entretien au niveau des roulements en bloquant la remorque sur chandelles c’est-à-dire en faisant en sorte que les roues ne touchent plus le sol. On fait alors en sorte de la faire tourner pour pouvoir détecter les éventuels bruits de roulement qui s’apparentent à un son grave. Une fois la roue bloquée, on peut trouver si elle a un jeu latéral qui pourrait être signe de roulements défectueux, qui nécessite alors un changement. Après les roulements, voici un point essentiel clé des roues : les freins. En effet, avec les remorques freinées, il est impératif de surveiller de façon régulière les garnitures en déposant le tambour. Ce point est souvent victime de rouilles car les roues touchent souvent l’eau pendant la mise à l’eau. On veille alors à bien frotter les garnitures à l’aide de papiers de verre à gros grains afin de bien éradiquer toutes les salissures, quitte à les rayer. Pour ce qui est du tambour, il convient de le dégraisser en utilisant de l’acétone. Enfin, en ce qui concerne les pneus, une révision régulière est conseillée en vérifiant bien le gonflage (à faire également avant chaque départ) et les éventuelles usures. Il faut aussi effectuer une vérification systématique des flancs de pneus pour s’assurer qu’ils sont en bon état et non endommagés.

 

Au niveau de l’électricité

L’électricité de la remorque est également un point à toujours entretenir. On commence au niveau de la prise de la voiture qui tracte car c’est de là que part l’électricité transmis à la remorque. Cette prise doit être gardée propre et non oxydée. Pour éviter les faux contacts au niveau de celle-ci, il est conseillé d’utiliser un coup de dispersant d’eau de type WD40. Outre la prise, il y a aussi les feux qui ne sont pas toujours protégés à l’arrière. Ils sont de ce fait sales et parfois corrodés. Il faut éviter que cela n’arrive en utilisant encore une fois un coup de dispersant d’eau de type WD40 qui permet d’éviter les faux- contacts. Heureusement, sur les modèles récents dotés de feux LEDs, ce problème n’est plus d’actualité.

 

Conclusion

La remorque est d’une grande aide dans certaines situations mais attention à ce qu’elle ne cause pas des soucis de sécurité. Pour ce faire, il n’y a rien de telle qu’un entretien régulier de chaque partie clé du dispositif. Outre la remorque, il ne faut pas non plus négliger l’entretien de son véhicule tracteur.

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire