Les nouveaux tracteurs John Deere

John Deere a toujours été une référence en termes de tracteurs. Récemment, le constructeur a sorti de nouveaux produits. Il s’agit d’une vraie révolution pour elle. En effet, l’usine de Mannheim qui a toujours été la spécialiste historique des tracteurs quatre cylindres pour le groupe John Deere assemble désormais des tracteurs pouvant aller jusqu’à 300 chevaux. Il s’agit des modèles 6230R et 6250R de la série 6R. Ces deux modèles s’illustrent surtout par le fait qu’ils soient légers et puissants à la fois. Ils sont avant tout dédiés aux entrepreneurs ainsi qu’aux grandes exploitations où il y a des travaux de transport importants. Ces deux tracteurs ouvrent à de nouvelles spécificités et de nouvelles technologies dans leur domaine. Il ne s’agit pas uniquement de mettre sur le marché de nouveaux modèles de tracteurs mais surtout d’apporter un vent de renouveau sur l’ensemble des produits John Deere via de nombreuses améliorations sur les caractéristiques techniques. Le moteur cylindré de 6,9 l est toujours fournie par l’usine française de Saran. Grâce à elle, les deux tracteurs bénéficient de 50 chevaux supplémentaires par le biais du système IPM ou Intelligent Power Managment. Pour obtenir encore plus de puissance, l’empattement a été également revu et augmenté à 2,9 mètres. Pour ce qui est de la taille des pneumatiques, elle est de 600/700R30 à l’avant et de 710/70R42 à l’arrière. Et pour couronner le tout, les nouveaux tracteurs signés John Deere ont été conçu dans un souci d’économie en énergie ; en effet, en vitesse de croisière de 40 km/h, le régime moteur est seulement de 1 300 tr/mn.

 


Légèreté et puissance

 

Légèreté et puissance

Légèreté et puissance

Le poids à vide des nouveaux tracteurs John Deere est de 9,3 tonnes hors carburant. Cette légèreté permet d’obtenir un rapport poids puissance de 31 kg/ch. Cet infime poids à vide peut être complété avec des masses de roues arrière et une masse avant afin de pouvoir monter jusqu’à 13,5 tonnes. Avec un poids total en charge de 15 tonnes, il est possible de circuler autant que l’on souhaite avec une charge utile de 5,7 tonnes. Au niveau de l’attelage arrière, de nombreuses modifications ont été remarquées. Il s’agit de nettes améliorations à l’exemple du changement rapide de catégorie allant de 3 à 3N ayant été implémenté. Il en est de même pour la capacité de relevage qui a augmenter jusqu’à 10,4 tonnes. Le dispositif est également complété par de nouveaux stabilisateurs à réglage hybride mécanique et hydraulique, toujours brevetés par John Deere. Pour ce qui est du relevage avant, il a été revu pour soulever près de 5 tonnes. L’attelage avant possède en option une catégorie 3 ainsi qu’une prise Isobus. Enfin, le pont avant est un modèle d’origine Dana avec la suspension TLS de série. Côté cabine, des améliorations sont également perçues en option. On retrouve entre autres le toit vitré mais aussi la porte dont les dimensions ont été réduites. Pour ces nouveaux tracteurs, le fabricant a œuvré dans un souci de faciliter l’ouverture de la cabine en la rendant plus légère. Cependant, cela inclut la nécessité d’un cinquième montant de cabine. Une fois la machine prise en main, ce dernier ne semble pas gêner la visibilité contrairement à ce que l’on pourrait penser. Il est également important de noter que la suspension de cabine est hydro-pneumatique afin d’apporter un maximum de confort.

 

CommandPro

 

CommandPro

CommandPro

Ce modèle de tracteur révolutionnaire dispose d’un Joystick ou monolevier CommandPro. Il dispose de 11 boutons dont 5 à l’avant et 6 à l’arrière. Chaque bouton est programmable afin de reprendre la majorité des fonctions de la machine. Grâce à ce système, c’est le conducteur du tracteur qui détermine le rôle de chaque bouton. Ainsi, les fonctions les plus utilisées peuvent être à portée de doigts et chacun personnalise ainsi son Joystick selon ses aises pour mieux manier l’engin. Cela représente un net gain de temps sur la journée de l’utilisateur du tracteur dans la mesure où les mouvements inutiles sont évités. Bref, grâce à CommandPro, tout est à portée de doigts. La facilité quant à la programmation est à souligner particulièrement. En effet, cela ne prend que quelques petites minutes pour assimiler la logique et obtenir ainsi un monolevier entièrement personnalisé. Par ailleurs, une fois les commandes personnalisées, il est possible de les sauvegarder en vue des utilisations futures. La console et le joystick des tracteurs sont compatibles Isobus d’après John Deere. De plus, le monolevier peut constituer un outil de conduite : lorsqu’on le pousse vers l’avant, la vitesse d’avancement augmente ; une fois qu’on clique à gauche, le sens de marche est inversé. Selon les caractéristiques annoncées par le constructeur, le circuit hydraulique serait de 160 l/mn à 1 500 t/mn de régime moteur. Il est réparti sur six distributeurs. Côté connectivité, on retrouve les applications comme MyJobsConnect et MyJobsManager mais leurs réelles fonctions restent à déterminer. Enfin, concernant le design du capot, quelques petites modifications sont visibles malgré le fait qu’il rappelle énormément celui des modèles R7. En effet, afin de répondre à la norme d’homologation qui sera bientôt en vigueur, il est désormais nécessaire d’avoir un outil pour l’ouvrir. Aussi, dans le but de faciliter la vérification à la main des niveaux d’huile, on retrouve une trappe aménagée du côté du capot. Enfin, pour pouvoir placer le bloc de refroidissement qui est, rappelons-le, assez imposant, il a été rehaussé de près de 10 cm.

 

La caisse à outils

La caisse à outil représente aussi une petite révolution sur les nouveaux tracteurs John Deere. On recense une attention particulière portée sur la maintenance. En effet, les intervalles de vidanges seraient de 750 heures. Par ailleurs, l’accès à la batterie est très fonctionnel en remplissant bien son rôle de protection tout en facilitant l’accès bien qu’il ne soit pas très esthétique. Mais la vraie nouveauté réside au niveau de l’intégration au niveau du réservoir d’une vraie caisse à outils. Cette dernière assure le rangement du nécessaire. La boîte Autopower est disponible au tarif ((Eccom 2.9 de ZF). Il est à noter que les deux nouveaux tracteurs sont déjà disponibles, que ce soit à la carte ou en pack d’options qui sont : select, premium, ultimate.

 


Conclusion

John Deere reste la référence en termes de tracteurs. Ces deux nouveaux modèles le prouvent encore une fois de plus. En effet, le constructeur ne se contente pas de sortir de nouveaux produits ; il se soucie surtout des besoins des utilisateurs en innovant à chaque fois et en apportant une touche de modernité à chaque modèle.

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire