John Deere propose l’automatisation de l’attelage tracteur/outil

Avec les évolutions techniques actuelles, le domaine agricole se modernise de plus en plus. Ecrans tactiles, pont avant suspendu, siège pneumatique ou encore suspension hydraulique, les outils et tracteurs n’ont pas fini d’étonner. Cela contribue surtout à faciliter le travail des agriculteurs au quotidien tout en leur permettant plus de rendement. Désormais, les automoteurs agricoles réalisent eux-mêmes leur créneau grâce à l’autoguidage et bientôt, on se retrouvera avec des véhicules entièrement autonomes. Pour l’heure, John Deere réalise un des rêves des agriculteurs, c’est de ne plus avoir à sortir de son tracteur pour l’attelage de son outil. Grace à l’AutoConnect, tout peut désormais être automatisé du côté du système d’attelage pour les tracteurs/outils. Le véhicule recule de lui-même pour atteler l’hydraulique, l’Isobus, la prise électrique, la prise de force de l’outil ou encore le système de freinage, le tout sans aucune intervention du conducteur. Voici les détails concernant cette nouveauté qui en ravit certainement plus d’un.

 


Une grande première

Une grande première

Une grande première

Il est vrai que si on remonte le temps, on remarque que d’autres constructeurs de ce domaine ont déjà commercialisé des engins qui facilitent ce genre de tâche qui fait perdre un temps énorme aux agriculteurs mais aucun n’a jamais vraiment réussi à ce que l’opération soit entièrement automatisée. Il y avait toujours une tâche pour laquelle il fallait descendre du tracteur comme pour brancher la prise de force ou pour brancher l’hydraulique. C’est pour remédier entièrement à cela que John Deere a décidé d’adapter le relevage arrière de ses engins pour rajouter une caméra de toit. Le constructeur a ensuite conçu un module totalement indépendant qui se fixe sur l’outil. C’est sur un pulvérisateur et un matériel de travail du sol John Deere que cela a été élaboré.

 

Comment ça marche ?

Au niveau du tracteur, on retrouve un relevage arrière fourni d’un crochet télescopique. Aussi, on remarque que la prise de force est dotée d’une demi-sphère contenant la plaque où iront se connecter toutes les sortes de prises femelles de l’outil, à savoir les prises hydrauliques, l’Isobus, ainsi que le reste des prises électriques. Pour ce qui est de l’attelage automatique, un module englobant la demi-sphère femelle pour l’accrochage de la prise de force, la plaque de connexion des prises mâles et les centreurs se chargent d’ajuster le déplacement du tracteur. Sur ce module, on retrouve un panneau incliné en noir et blanc et à carreaux qui a pour rôle d’être la cible de la caméra qui se trouve sur le toit du tracteur. L’AutoConnect lui, se monte sur l’outil sans besoin d’aucune modification, ni sur la flèche, ni sur le circuit hydraulique. Le tout peut aussi devenir une béquille servant au matériel attelé. Lorsque l’agriculteur, au volant de son tracteur, souhaite atteler le tout, il n’a juste qu’à reculer son engin dans l’axe. Une fois placé à près de 10 m de l’outil, il faut déclencher la manœuvre depuis la console et il ne reste alors plus qu’à attendre que le tracteur se place comme il faut en marche arrière de manière automatique et guidé par la caméra fixée à l’arrière du toit de la cabine.

 

Beaucoup plus pratique

Beaucoup plus pratique

Cette entière automatisation est d’une praticité évidente et allège bien la journée de travail des agriculteurs pour un meilleur rendement. Lorsque la flèche est accrochée et relevée, le bras télescopique commence à se rétracter, ce qui permet le branchement et le verrouillage de la prise de force ainsi que des autres prises. L’AutoConnect a été adapté sur un tracteur 6R qui dispose d’un système de guidage AutoTrac ainsi qu’une transmission à variation continue pour la marche arrière automatique, et compatible Isobus pour le préréglage automatique de l’outil ou AutoSetUp. John Deere a commencé sa commercialisation et la technologie est développé peu à peu sur d’autres séries, à savoir les 7R et 8R avec les mêmes fonctionnalités, mais aussi des modèles de tracteurs plus basiques sans AutoSetUp ny AutoBackUp. Le constructeur prévoit même d’étendre l’AutoConnect à d’autres matériels pour que le côté pratique soit de plus en plus mis en avant sur les outils agricoles et les engins. La marque veut même partager sa technologie nouvelle avec d’autres marques pour une collaboration au niveau des bennes, des tonnes à lisier, des remorques autochargeuses, etc. le tout grâce à une universalité de l’Isobus.


Conclusion

Avec cette nouvelle technologie, John Deere amène un vent d’évolution qui peut changer à jamais le domaine de l’agriculture car on prévoit une automatisation entière des tracteurs et autres engins et outils agricoles d’ici quelques années.

Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire